Lorsque vous avez mal au dos vous avez très surement envie de rester à la maison, sur le canapé ou même dans votre lit.

C’est humain après tout !

Bouger nous fait mal, la solution du moment semble être de rester immobile, voir rester dans son lit.

En fait, c’est ce que de nombreuses personnes font…

Et pendant de nombreuses années, le repos au lit était le conseil habituel donne par les médecins pour se remettre d’un mal de dos.

Mais les études actuelles recommandent en fait de ne pas se reposer et soulignent que rester au lit plus de 48 heures non seulement n’aiderait pas, mais pourrait même retarder votre rétablissement physique.

Pourquoi il est important de bouger pour soulager son dos

Rester au lit ne vous aidera pas à vous rétablir plus rapidement.

Si vous souffrez terriblement, rester allongé pendant une journée pour soulager votre douleur semble être LA meilleure idée à avoir.

Mais rester actif (tout en modérant ses activités) est un moyen beaucoup plus efficace de contrôler vos symptômes.

Et les recherches suggèrent que si vous pouvez continuer à bouger tout en adaptant vos positions pour limiter les douleurs, alors vous n’aurez rapidement plus l’envie et le besoin de rester au lit.

Plus vite vous commencez à bouger, ne serait-ce qu’un tout petit peu, ou à reprendre des activités comme la marche, plus vite vous améliorerez votre situation.

Un long alitement peut en fait faire ralentir la récupération de votre corps.

Car rester au lit pendant une période prolongée contribue à raidir vos muscles et augmente la douleur…

En effet, lorsque votre corps ne bouge pas, vous perdez de la force musculaire et de la souplesse : deux choses essentielles pour la bonne santé de votre dos.

Lorsqu’on reste au lit, on peut perdre jusqu’à 20 à 30 % de sa force musculaire en une semaine !

Il devient alors plus difficile de reprendre une activité quelconque.

Et à mesure que vous vous affaiblissez et que vous vous raidissez, votre récupération prend plus de temps, etc.

La peur de la douleur ou de bouger peut également créer davantage de douleur.

Car si nous pensons que cela va être douloureux, souvent cela le sera !

Lorsque nous avons peur nous gelons la réaction qui libère de l’adrénaline dans notre corps, ce qui réduit l’apport sanguin aux extrémités et provoque un raidissement encore plus important de nos grands muscles (cela se produit dans notre corps plus vite que votre cerveau ne peut le reconnaître), créant ainsi une stratégie de renforcement qui entraîne plus de douleur

Cela crée ou renforce la croyance que le mouvement est douloureux et donc vous finissez par bouger encore moins !

Alors que tous les tissus de notre corps (muscles, articulations et nerfs) sont faits pour le mouvement.

Le mouvement contribue à l’apport de sang et d’oxygène aux tissus mous et aux nerfs, maintient le fluide à l’intérieur des articulations en mouvement et renforce nos muscles qui soutiennent les articulations de notre colonne vertébrale.

Il nous aide également à améliorer notre humeur et à passer de bonnes nuits de sommeil, ce qui est important pour la régulation des systèmes de l’organisme tels que notre système immunitaire et nos hormones.

Votre colonne vertébrale est en fait incroyablement forte et elle est conçue pour le mouvement.

Gardez à l’esprit qu’elle n’est pas fragile, bien qu’elle puisse être le siège de grandes douleurs…

Notre colonne vertebrale est forte

Mais alors quand ai-je besoin d’être au lit ? Et que puis-je faire pour soulager la douleur ?

Les seules personnes qui pourraient avoir besoin de rester au lit sont celles qui ont des fractures vertébrales instables et qui attendent d’être opérées.

Pour soulager une douleur localisée, les compresses chaudes ou froides peuvent s’avérer très utiles.

Certaines personnes peuvent obtenir un soulagement de la douleur grâce à des analgésiques ou des anti-inflammatoires en vente libre.

Mais, aucun médicament ne devrait être pris pendant une période trop prolongée.

Et vous devriez consulter un médecin immédiatement si :

  • Vous souffrez de maux de dos graves et continues qui durent plus de 48 heures

  • Vous souffrez de douleurs dorsales graves et continues et de fièvre

  • Vous souffrez de douleurs dorsales accompagnées de douleurs, d’engourdissement ou de faiblesse dans une ou deux jambes ou dans un ou deux pieds (les symptômes de vos jambes sont plus invalidants que ceux de votre dos)

  • Vous souffrez de douleurs dorsales et d’un début d’engourdissement dans votre région privée/génitale ou de changements dans votre capacité à contrôler votre vessie et vos fonctions intestinales

Gérez vos douleurs dorsales par des exercices réguliers et une aide professionnelle si nécessaire

Si vous souffrez d’une crise de lombalgie grave, continue et qui ne s’améliore pas, une évaluation et un traitement par un professionnel de la santé qui se concentre sur le dos ou d’autres problèmes musculosquelettiques peuvent vous aider.

Ces praticiens peuvent utiliser des techniques actives et passives pour vous aider à vous sentir mieux.

La chaleur ou le froid et les massages localises peuvent vous aider à vous soulager mais une approche active, comme la marche ou l’aérobic aquatique, est généralement bien plus efficace sur le moyen terme.

En fait, et là encore, l’exercice est souvent le meilleur moyen de soulager les douleurs lombaires

Bien sûr, nous vous conseillons de consulter votre prestataire de soins de santé avant de commencer votre programme d’exercice.

Un professionnel de la santé (comme un physiothérapeute) sera plus à même de vous expliquer quelles sont les activités qui vous conviennent le mieux, selon votre pathologie.

Mais aussi, choisissez des exercices qui vous plaisent, car en fait, de nombreuses activités peuvent aider à soulager les maux de dos.

Essayez d'inclure des activités qui renforcent les muscles autour de votre tronc, vos muscles abdominaux ainsi que ceux du bas de votre dos.

Des études montrent que les activités suivantes aident à soulager les douleurs dorsales :

Gardez seulement ce principe : évitez les exercices qui provoquent des douleurs dorsales.

Mais ce n’est pas parce que vous avez mal au dos lors de certaines activités que vous avez fait du mal à votre dos…

Cependant, commencez par des exercices qui ne vont font pas mal au dos et, lorsque vous aurez commencez à vous améliorer, vous pourrez ajouter des exercices plus complexes pour renforcer votre dos et tous vos muscles centraux.

En conclusion

Le mouvement est en fait un moyen idéal pour notre colonne vertébrale de récupérer et de se soigner.

Bouger permet également de libérer des endorphines (qui soulage la douleur) et nous débloquer mentalement par rapport à notre appréhension de la douleur.

N’oublions pas non plus que notre corps et tous ses tissus mous sont fait pour bouger.

Ne pas bouger peut créer du raidissement, ce qui inévitablement détériorera votre état de santé !

Et il existe des moyens de faire de l’exercice à la maison sans se blesser et à son rythme :

Vous pourriez aussi opter pour l’utilisation d’élastiques de musculation comme ceux que vous pouvez acheter dans notre boutique.

Elastiques de musculation pour renforcer musculaire le dos en toute douceur
.

L’utilisation de ces élastiques de musculation est idéale pour renforcer tous les muscles de votre corps, sans abimer vos articulations ni vos os, par exemple.