L’explication complète : pourquoi on a le dos qui craque ?

Vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi votre dos craquait lorsque vous vous levez de votre siège de bureau, ou de votre lit ?

Ou alors pourquoi tel ou tel mouvement du corps provoque ce bruit bien particulier, presque inaudible pour les gens autour de nous ?

Peut-être que vous associez cela à quelque chose de positif, comme si ce bruit était synonyme de réalignement des vertèbres ?

Le corps ferait donc son travail par lui-même pour réaligner le corps de temps en temps, et cela se manifeste par ces bruits…

Peut-être vous a-t-on dit, étant plus jeune, que ce bruit venait de minuscules bulles d’aires qui s’échappent des vertèbres ?

Dans cet article, nous expliquerons en détails pourquoi vous avez parfois votre colonne vertébrale qui craque.

Ainsi vous aurez une plus grande connaissance des manifestations physiques de votre corps et vous serez plus à même de comprendre vos besoins.

Mais d’abord, commençons par le début.

Donnons plus de détails (mais pas trop) sur la colonne vertébrale

La colonne vertébrale, c’est fait comment ?

Les trois parties de la colonne vertebrale

La colonne vertébrale (appelé aussi épine dorsale) va de la base du crâne au pelvis et est faite de trois parties différentes :

  • La colonne cervicale (ou cou), c’est la partie la plus haute de la colonne vertébrale, et elle compte 7 parties osseuses appelées vertèbres.

  • La colonne thoracique (en dessous), comporte 12 vertèbres (ou vertèbres dorsales) dans la section thoracique (on l’appelle aussi colonne thoracique).

  • La colonne lombaire, au bas du dos, est généralement constituée de cinq vertèbres différentes.

Ces trois parties forment trois courbes naturelles qui donnent une forme de “S” à la colonne vertébrale (lorsqu’on la regarde de côté).

Ces courbes aident la colonne vertébrale à supporter de grandes quantités de stress en assurant une répartition plus uniforme du poids du corps.

Le but de la colonne est de supporter tout le poids du corps et surtout de protéger la fameuse moelle épinière…

Comment la colonne bouge ?

Schema explicatif, articulation a facettes

Entre chaque paire de vertèbres est présent une articulation à facettes. Il s’agit d’une articulation qui se situe entre une vertèbre et une autre.

Elles permettent aux vertèbres de se déplacer les unes contre les autres, ce qui leur confère stabilité et flexibilité.

Ces articulations nous permettent de nous tordre, de nous plier en avant et en arrière, et d’un côté à l’autre.

Chaque vertèbre possède deux séries d’articulations à facettes :

Une tournée vers le haut et se connectant à la vertèbre du dessus et l’autre tournée vers le bas, pour se connecter à la vertèbre du dessous…

Entre les deux vertèbres se trouve le disque intervertébral.

Les disques intervertébraux sont des sortes de coussins d’amortissement (ils sont plats et ronds).

Ils servent donc d’amortisseurs…

Alors d’où viennent les craquements dans tout ça ?

Les vertèbres qui craquent sans rien faire…

Les craquements prennent naissance entre les vertèbres.

Les facettes articulaires sont entourées d’une capsule articulaire.

La capsule articulaire est remplie d’un liquide synovial. Ceci est important car le liquide lubrifie les facettes articulaires…

Cette lubrification permet à vos articulations de bouger en douceur.

Au fur et à mesure que vous avancez dans votre journée, en vous déplaçant de telle ou telle façon, la pression de l’air dans les articulations change (si soudainement vous vous levez ou vous vous retourner parce qu’un ami vous appelez cela peut générer de fortes variations de pression au niveau articulaire)

Au cours de la journée, cela entraîne la formation de bulles à l’intérieur du liquide synovial.

Finalement, ces bulles finissent par éclater.

Lorsque cela se produit, un bruit de craquement (ou d’éclatement) se fait entendre.

Vos articulations sont faites pour bouger.

La formation et l’effondrement de ces bulles sont une partie normale du processus et les médecins ne pensent pas que cela cause des dommages aux articulations.

Squelettes avec os craquants

Le craquement durant l’étirement

Il est également possible d’entendre des craquements lorsque l’on s’étire…

En effet, l’étirement des vertèbres peut également produire un changement de pression de l’air dans les articulations et causer un éclatement de bulles.

C’est tout à fait normal !

Autres causes probables

Détérioration du cartilage

Si le cartilage de votre articulation est fortement détérioré, cela peut entraîner un frottement important les deux parties osseuses…

(Le rôle du cartilage est d’empêcher que les os se touchent…)

En effet, lorsque le cartilage est trop abîmé, vos os peuvent frotter directement l’un contre l’autre !

Et cela génère des bruits de craquement ou de grincement…

Une bonne manière de savoir si vos craquements viennent d’une altération du cartilage est d’observer si ces bruits viennent toujours de la même articulation.

(Cependant, un ostéopathe ou un chiropracteur pourra y déceler une compensation de blocage, dans ce cas-là, pas de panique !)

Les ligaments et tendons

Mais ce n’est pas tout !

Le bruit de craquement peut aussi être dû au claquage d’un ligament ou d’un tendon autour de vos os.

En effet, lorsque vos muscles sont tendus le frottement des ligaments ou des tendons contre vos os, le cartilage ou un autre ligament ou tendon peut provoquer un bruit.

Et dans ce cas-là, il est très simple de faire stopper ce type de bruit :

Il vous suffit d’étirer vos muscles plus fréquemment et alors dans ce cas cela vous aidera à grandement atténuer la fréquence des craquages.

Et si ça s’accompagne de douleur ?

D’une manière général, si votre articulation s’accompagne d’une douleur lors du craquement et/ou si vous avez été blessé par le passé à cet endroit précis, alors il est important d’agir !

Nous vous conseillons fortement de consulter un spécialiste.

Dans ce cas-là, vous devriez d’abord aller voir votre médecin généraliste.

Il vous recommandera probablement d’aller voir un kiné et, dans certains cas, un rhumatologue.

Mais est-ce bien grave tout ça ?

Faire craquer son dos : est-ce sans risque ?

Se faire craquer le dos

Pour certaines personnes, faire craquer son dos est une habitude quotidienne.

Et pour cause, on se sent généralement mieux après coup.

Mais nous avons tous été mis en garde au moins une fois : « Attention ! Si tu prends la mauvaise habitude de faire craquer ton dos, tu auras de l’arthrite plus tard ».

Mais est-ce bien vrai ?

En réalité tout cela est un mythe. Craquer les articulations n’abîme pas les tissus mous et cela ne mène surement pas à l’arthrite…

En fait, le craquement des articulations n’est pas du tout nuisible à nos articulations.

Cependant, si vous ressentez une gêne ou une douleur lors de ces craquements, la cause du craquement n’est peut-être pas dû à une augmentation ou une diminution de pression au niveau du liquide synovial.

Comme nous disons plus haut, nous vous conseillons dans ce cas d’aller voir un spécialiste au plus vite.

Pourquoi cette sensation de plaisir ?

Vous l’avez peut-être remarqué. Craquer son dos provoque souvent une sensation de plaisir

Mais pourquoi donc ?

Le fait de craquer des vertèbres peut libérer des molécules d’endorphine autour de la zone qui a été ajustée.

(L’endorphine interagit avec le cerveau pour réduire la perception de la douleur et agit tout comme la morphine et la codéine)

Mais ce n’est pas tout.

On a tendance à associer le bruit des craquements du dos à un sentiment positif de soulagement (en particulier lorsqu’un ostéopathe ou un chiropraticien professionnel le fait).

Et donc le simple fait d’entendre le bruit, peut provoquer un soulagement. Alors qu’en réalité, l’articulation n’a pas changée !

Est-ce que l’ostéopathe ou le chiropracteur abime mon dos quand il le craque ?

Osteopathie

Lors d’un ajustement des vertèbres par un ostéo ou un chiropracteur, le thérapeute va faire subir un étirement rapide et doux des articulations de la colonne vertébrale.

A ce moment vous pouvez entendre le bruit de craquement.

Ce bruit est causé par les petites poches d’air ou de bulles, qui se trouvent dans le liquide qui entoure vos articulations et qui se libèrent.

Comme expliqué plus haut, ceci est un phénomène parfaitement normal. Vous n’avez donc pas à vous à faire d’inquiétude !

En conclusion

Pour conclure, vous ne devez pas vous inquiéter si votre dos craque. A moins qu’une douleur ou une gêne soit associée au bruit…

De même, cela ne créera pas de l’arthrite au niveau de vos vertèbres.

Si cela vous inquiète, vous pouvez toujours aller faire une séance d’ostéopathie ou de chiropractie.

Car il se peut que la vertèbre compense un blocage.

Cela peut arriver si les vertèbres avoisinantes sont figées.

L’ostéo ou le chiro pourra alors vous aider à débloquer tout ça, et par la même occasion atténuer, voire supprimer les claquements réguliers.

Des craquements du dos trop fréquents peuvent aussi donner l’indication que votre dos n’est pas suffisamment fort.

Le renforcement musculairement de votre dos permettra non seulement à celui-ci de se renforcer mais aussi également à vos vertébres de mieux encaisser les différences de pression.

Et avec un dos plus fort, vos vertèbres craqueront moins.

Une bonne manière de renforcer son dos, sans se blesser (et tout en restant a la maison), est d’utiliser des élastiques de musculation comme ceux que vous pouvez acheter ici.

Bande de musculation pour renfocer son dos

(D’ailleurs, si vous êtes très grand, la pression entre vos vertèbres est tres forte et il y a fort à parier que vos vertèbres craquent fréquemment, dans ce cas, le renforcement musculaire de votre vous aidera encore plus)

Voici un exemple d’exercice très simple que vous pouvez réaliser avec vos élastiques :

2 à 3 séances hebdomadaires de tirage à l’élastique (a raison de 4 séries de 20 mouvements)

Cela permettra de renforcer vos dorsales et de limiter les craquements entre les vertèbres de la courbure cervicale et de la courbure dorsale.

Tirage horizontal avec elastiques de musculation

Et cela ne vous prendra pas plus de 10 minutes à chaque fois …

Donc oui, les craquements ce n’est pas grave, et si vous souhaitez limitez des craquements trop fréquents, il existe des solutions !