La bosse du bossu : son origine et comment s’en débarrasser

Ceux qu’on appelle communément “bossus” souffrent en fait de cyphose.

Et oui, le Bossu de Notre-Dame souffrait en fait de cyphose !

La cyphose est une déformation physique de la colonne vertébrale moyenne et supérieure, dans laquelle la courbe du dos s’affaisse et entraîne une posture voûtée.

La cyphose est un problème de santé de plus en plus important aussi bien pour les personnes âgées et pour les jeunes adultes.

Sa prévalence et sa gravité augmentent en Europe au fil des décennies…

Et malheureusement les conséquences sur la santé des personnes de la cyphose sont importantes :

Réduction de la mobilité, douleurs chroniques, handicap, altération des fonctions respiratoires, etc…

Statistiquement, la cyphose est liée ià une augmentation de la mortalité.

Mais alors pourquoi la cyphose est-elle de plus en plus présente dans notre société ?

Car nos corps sont de plus en plus faibles…

Voyons qu’est-ce qui nous rend plus faible, et comment lutter contre cette maladie du siécle.

L’ostéoporose

La dégénérescence osseuse ou ostéoporose est une maladie qui se développe avec l’âge.

Il s’agit de la principale cause de cyphose liée à l’âge.

L’ostéoporose chez les femmes est liée aux changements hormonaux de la ménopause.

Et cela peut avoir de grandes conséquences sur le corps humain : les fractures de compression.

Les fractures de compression

Lorsque la colonne vertébrale et les muscles qui la soutiennent s’affaiblissent, les vertèbres sont susceptibles de subir des fractures par compression.

En effet, dans ces conditions, l’os peut se briser lors d’activités quotidiennes tout à fait banales comme la marche…

Il peut arriver même que la toux provoque ce genre de fractures chez les personnes âgées.

Lorsqu’elles se produisent, l’os brisé glisse généralement le long de la colonne vertébrale et, avec le temps, peut donner à la colonne thoracique la forme d’un C, caractéristique du bossu.

Et cela engendre ce qu’on appelle une cyphose structurelle… Car faisant parti de la structure même du corps (l’os a maintenant cette forme).

Et la meilleure manière d’éviter ces fractures par compression et la cyphose qui peut en découler est de prévenir ou de ralentir le développement de l’ostéoporose avec un traitement adéquate.

Mais en réalité on peut devenir bossu à tout âge, notamment à cause de nos mauvaises habitudes posturales !

Le mode de vie sédentaire

Mode de vie sedentaire et mauvaises habitudes posturales de travail

Notre mode de vie moderne favorise l’apparition de déséquilibres musculaires.

En effet, notre corps n’est pas fait pour les longues périodes d’inactivité.

L’adaptation du corps à cette inactivité est à l’origine des problèmes de posture du dos.

Par exemple, lorsque vous sommes assis sur le canapé pour regarder la télévision ou lorsque nous sommes affalés à notre bureau d’ordinateur pendant des heures :

Nous développons de mauvaises habitudes posturales.

En raison de notre mode de vie sédentaire, nous avons des muscles et des ligaments vertébraux affaiblis, ce qui contribue à cette affection.

Nos épaules sont rentrées pendant de longues périodes, et notre corps s’adapte à cette nouvelle posture et commence à s’adapter de manière permanente à ces conditions.

Alors, les muscles de la poitrine, deviennent tendus et commencent de tirer les épaules vers l’avant.

Les épaules sont constamment tirées vers l’avant et les muscles du haut et du milieu de votre dos s’allongent et s’affaiblissent…

Avec le temps, ces déséquilibres musculaires peuvent entraîner une courbure excessive de notre colonne vertébrale, créant ainsi une posture de bossu.

Et cette bosse peut devenir permanente si elle n’est pas traitée…

Il est courant que les jeunes adolescents développent cette posture en raison du temps excessif que certains passent devant leurs écrans.

Une tendance inquiétante se dessine : de plus en plus de jeunes employés de bureau souffrent de cyphose posturale…

La maladie de Scheuermann

Cette affection touche principalement les adolescents.

Elle est causée par une croissance inégale de la colonne vertébrale où l’aspect postérieur de la colonne vertébrale devient plus grand que l’aspect antérieur.

Cela provoque un effet de coincement de la colonne vertébrale qui se présente à son tour comme un bossu.

La cyphose congénitale

Défaut osseux qui vient à la naissance.

Aucune cause n’est connue…

Ce type de cyphose peut augmenter en courbure avec le temps s’il n’est pas traité.

Autres causes

Toute condition qui réduit la hauteur de l’avant de la colonne vertébrale peut provoquer une bosse.

Comme par exemple les discopathies dégénératives, des fractures de la colonne vertébrale (après un accident de voiture, par exemple) et même les tumeurs osseuses peuvent causer une cyphose.

Des signes cliniques de la cyphose qui ne trompent pas

Les principaux signes cliniques de la cyphose sont : avoir un dos arrondi et courbé.

Même si parfois, l’arrondi est difficile à voir…

Certaines personnes n’arrivent même pas à redresser leur dos, même en se forçant.

Pour les jeunes adultes, les signes de cyphose deviennent souvent évidents pendant la poussée de croissance qui se produit autour de la puberté.

C’est à ce moment que l’on peut observer que le dos des pré-adolescents se voutent progressivement.

Et pour les personnes âgées, la cyphose est très souvent associée une l’ostéoporose ou à une ostéopénie.

Qui peuvent facilement être déterminé par des tests cliniques.

Les symptômes du bossu

Les douleurs

La cyphose entraîne une pression excessive sur la colonne vertébrale, qui provoque des douleurs thoraciques et parfois jusqu’au pieds.

Difficultés respiratoires

Mais ce n’est pas tout, la cyphose entraîne également des difficultés respiratoires.

Car une forte pression est exercée sur les poumons en permanence.

Et la cage thoracique ne peut pas se dilater totalement à chaque respiration.

Cela a pour conséquence directe de provoquer de la fatigue, des douleurs dorsales, des douleurs cervicales et des maux de tête…

Des conséquences esthétiques

Être bossu peut avoir un impact sur l’esthétique que dégage notre corps.

Ce qui peut être particulièrement dure à vivre pour les adolescents qui en souffrent et qui sont en pleine période de recherche identitaire.

Le traitement de la cyphose

Les traitements de la cyphose varient selon l’âge du patient, la gravité de la courbure et la cause de l’affection.

Traiter la cyphose structurelle

Les cyphoses structurelles sont compliquées à traiter…

Il est préférable, pour les personnes âgées et notamment les femmes ménopausées, de suivre un traitement contre l’ostéoporose pour prévenir les fractures de compression.

Mais dans certains cas, si la maladie est déclarée depuis longtemps, et que la courbure de leur dos est supérieure à 80 degrés, la chirurgie peut s’avérer nécessaire.

Car à ces angles, la respiration commence à être durement affectée par la courbure de la colonne vertébrale.

Une autre raison pour laquelle la chirurgie devient souvent le traitement de choix est lorsque la courbure provoque une compression des nerfs (ce qui peut être le cas pour les cyphoses structurelles les plus spectaculaires).

Traiter la cyphose posturale

Dans un premier temps, les médecins observent l’évolution de la maladie chez les personnes atteintes de cyphose posturale.

Si la cyphose est stable, c’est-à-dire que la courbe n’augmente pas avec le temps, alors des séances de kinésithérapies peuvent aider à renforcer les muscles de la colonne vertébrale et améliorer la posture.

Une thérapie manuelle et des manipulations de la colonne vertébrale permettent souvent de soulager la douleur et la raideur qui résultent de la cyphose.

Des exercices sont également souvent prescrits aux patients pour renforcer la force musculaire

Parmi les approches recommandées pour traiter la cyphose, les exercices de Pilates sont particulièrement adaptés.

Si la courbure augmente avec le temps, des traitements invasifs peuvent être nécessaires…

Utilisation d’une attelle

Utiliser une attelle est un traitement qui est souvent utilisé pour les patients qui sont encore en pleine croissance.

Les adolescents et les enfants peuvent bénéficier de ce type d’appareil orthopédique.

Mais par contre, l’attelle n’est pas utile chez les adultes.

Le but de l’attelle est d’aider à redresser la colonne vertébrale et d’empêcher la courbure de se développer lors de la croissance.

En fait c’est un traitement similaire qui est utilisé pour les patients atteints de scoliose, bien que le type d’attelle et son emplacement puissent être différents…

Utilisation d’un correcteur de posture

Si, comme la majorité des personnes souffrantes de cyphose, vous souffrez d’une cyphose posturale légère, vous pouvez envisager d’utiliser un correcteur de posture comme ceux que vous pouvez acheter dans notre boutique ici.

Correcteur de posture dos qui peut se mettre sous les vetements
.

Utiliser un correcteur de posture est idéal pour redresser sa posture progressivement.

Il agira directement sur votre dos pour corriger vos mauvaises habitudes musculaires et articulaires.

Plus vous le porterez, plus votre corps retrouvera sa bonne posture.

De plus vous pouvez mêmes porter sous vos vêtements nos correcteurs de posture.

Ainsi vos collègues et vos amis trouveront que votre posture s’est redressée, mais ne sauront pas que vous portez en fait un correcteur…